SL Psychologue || Mes publications

Accueil Contact Colloques - Retour -

Publications chronologiques

Recherche pluridisciplinaire sur la souffrance au travail

La souffrance au travail résultat d'un conflit entre les finalités de l'entreprise et le sens du travail pour le salarié
J'ai co-écris la partie psychanalyse de ce rapport de recherche remis au Ministère du travail en juin 2017 p238 "Erosion de l'idéal, mise à mal du symptôme et effondrement du sens, clinique de la souffrance au travail"

Pour lire ce rapport pluridisciplinaire croisant l'économie, la sociologie, les sciences de gestion et la psychanalyse cliquer ici : DOC

Le 5/05/2018 -par:- Sandrine Lasserre

La rationalisation du travail contre le sujet parlant

La montée des phénomènes de « souffrance au travail » ou de « risques psychosociaux » a été suivie d’une multiplication des tentatives d’explications et d’analyses de ces phénomènes qui rendent ces vocables fortement polysémiques.
Une grande partie de ces analyses laissent de coté les logiques institutionnelles du capitalisme. Elles insistent alors seulement sur l’inadéquation du management à l’œuvre avec la possibilité d’informer sur les « bonnes pratiques » managériales.
A l’opposé de ces analyses, nous soutenons ici que ces phénomènes de souffrance au travail s’inscrivent pleinement dans les logiques institutionnelles de nos sociétés capitalistes, au sens où le capitalisme peut être interprété comme une rationalisation du travail et du monde. Ces phénomènes signalent les nouvelles formes d’aliénation dans un capitalisme financiarisé.
La crise des années 70 marque une crise de cette rationalisation avec la baisse des taux de croissance et des gains de productivité. Depuis lors, les institutions du capital ont développé de nouveaux moyens techniques et politiques pour poursuivre encore la rationalité et la productivité du travail par d’autres voies.
La principale est la rationalisation du langage.
La souffrance au travail est le prix d’une tentative d’élimination de l’humain comme sujet parlant dans le processus de production.

Pour lire la suite cliquer ici : DOC

Le 5/05/2018 -par:- S.Lasserre



- Retour -